FANDOM


Traduit de GTD with Habitica


Ceci est un article vedette!
Cette page a été sélectionnée pour la série d'articles Wiki Wednesday. Une fois par mois, l'équipe d'Habitica met en avant un article utile du Wiki avec des conseils de productivité, bien-être ou permettant d'optimiser votre utilisation d'Habitica!

Getting Things Done (GTD) est une méthodologie de gestion du temps que beaucoup de personnes ont adoptée pour devenir plus productives en étant moins stressées, dans tous les aspects de la vie[1]. Cette méthodologie se concentre sur les cinq étapes suivantes pour aider chacun gagner en productivité et à diminuer le stress[2]. De nombreux éléments du système GTD peuvent s'appliquer à Habitica.


D'où vient GTD ? Modifier

GTD a été créé par David Allen comme une façon d'aider à organiser le quotidien en étapes raisonnables et plus faciles à gérer, et à se concentrer sur la tâche en cours plutôt que de s'inquiéter de faire du multi-tâches et d'essayer de tout faire en même temps[3]. Pour aider à expliquer ce processus, il a écrit un livre à ce sujet et anime fréquemment des séminaires et des cours pour aider les personnes qui ont des difficultés à accroître leur productivité sans accroître le stress. Plus d'informations sur David Allen sont disponibles sur son site.

Comment fonctionne GTD ? Modifier

GTD fonctionne en utilisant cinq étapes pour vous aider à organiser et prioriser les tâches. Les cinq étapes sont la Capture, la Clarification, l'Organisation, la Revue et l'Engagement. En d'autres termes, le premier concept de GTD est de noter systématiquement chaque tâche prévue et chaque projet envisagé, de façon à ce que vous restiez concentré•e sur la tâche courante sans avoir à essayer de vous souvenir de tout, tout le temps. Ces tâches sont ensuite rangées dans un système de classement, qui peut inclure des composant temporels, des collaborateurs, certains outils utilisés pour la tâche, ou des étiquettes définissant un contexte spécifique.

Les cinq étapes en détail : Capturer, Clarifier, Organiser, Revoir, Engager Modifier

Etape 1 - la Capture : Notez vos idées et vos projets Modifier

L'essence de cette première étape est de capturer (ou collectionner) toutes vos idées pour qu'elles ne soient ni oubliées ni perdues [4]. Une suggestion est d'utiliser un carnet de notes ou un classeur pour tout noter, mais vous pouvez également utiliser Habitica comme classeur. Ajoutez les tâches à votre liste de tâches à faire pour les travailler ultérieurement, et revenez à ce que vous étiez en train de faire. Une autre idée serait de créer une seule tâche Inbox avec une liste de vérification ou des notes qui contiendraient vos idées afin de les traiter plus tard.

Collectionner peut nécessiter des outils pour capturer toutes les idées qui vous passent par la tête, mais assurez-vous de ne pas disperser vos idées à trop d'endroits différents[5]. En ayant un lieu central où les stocker, il vous sera plus facile de les travailler ensuite. Si vous avez besoin d'une incitation pour écrire toutes vos idées systématiquement, vous pouvez commencer par créer une habitude que vous pourrez utiliser pour vous encourager à le faire.

Ecrire une idée

Streak icon
0




Pour vous assurer de ne pas en rater, vous voudrez peut-être attendre d'être en train de travailler ces idées pour les compter d'abord et valider le nombre de fois nécessaire l'habitude. Cela vous aidera aussi à la prochaine étape, où vous aurez besoin d'estimer combien de temps vous nécessitez pour travailler votre classeur. Il est recommandé de se donner au moins 30 secondes pour chaque idée à travailler.

Step 2 - Clarifier : Travaillez vos idées Modifier

Pour cette étape, il peut être utile de créer une tâche quotidienne pour vous rappeler de travailler votre classeur tous les jours.

Travailler le classeur GTD

Streak icon
0




Travailler votre classeur d'idées est la clé pour vous assurer que vos idées sont bien prises en charge. Lorsque vous démarrerez cette tâche, il vous faudra faire le tour de toutes les idées que vous aurez notées, de façon à ce qu'elles soient triées et prêtes à être organisées. Il vous faudra parfois résister à l'envie de laisser l'une ou l'autre idée dans votre classeur pour une autre fois. Afin de travailler ces idées correctement et de les clarifier, suivez les étapes suivantes.

Faites preuve d'honnêteté Modifier

Lorsque vous commencez à faire le tour des éléments que vous avez notés, il vous faut décider en toute honnêteté si la tâche en question est quelque chose qui doit réellement être réalisé. Par exemple, si vous venez juste de regarder un film de super-héros, vous vous êtes peut-être mis en tête de construire une rampe pour voir si vous pouviez reproduire une cascade. Est-ce réalisable ? Probablement. Est-ce réellement quelque chose sur lequel vous souhaitez passer du temps ? Si la réponse est non, jetez cette idée. Si la réponse est oui, décidez quelle est la prochaine action à réaliser avec cette idée.

Décider de la prochaine action Modifier

Simplement "Faire immédiatement" Modifier

A partir du moment où vous avez décidé de conserver un tâche ou une idée, il vous faut décider de la prochaine action. Si la tâche en question requiert deux minutes ou moins pour être complétée, mettez tout de côté et occupez-vous en tout de suite. Dans cette situation, il est utile de créer une habitude "Faire immédiatement !", pour vous permettre de profiter de cette méthode sans avoir à créer manuellement chaque nouvelle tâche.

Faire immédiatement !

Streak icon
0




Plus que deux minutes Modifier

Si la tâche prendra plus de deux minutes à réaliser, plusieurs mesures peuvent être prises. La tâche peut soit être déléguée, ajoutée à une liste de tâches à faire, ajoutée à une liste Un jour/Peut-être. Assurez-vous d'avoir bien identifié la prochaine action avant de passer à la tâche suivante.

Passer à l'étape suivante Modifier

Après avoir réalisé les tâches qui prenaient moins de deux minutes, et décidé pour les tâches restantes s'il fallait les déléguer, les mettre en attente, ou les ajouter à la liste de tâches à faire, il vous faut maintenant commencer faire ce que vous avez décidé.

Déléguer Modifier

Déléguer est une manière simple de vous aider à sortir une tâche de votre liste tout en vous assurant qu'elle soit quand même prise en charge. Les managers délèguent en permanence, et même dans votre vie courante, vous pouvez déléguer une tâche. Il faut sortir les poubelles ? Déléguez ça à un de vos enfants. Vous voulez coder quelque chose mais n'avez pas idée d'où commencer ? Déléguez ça à un ami qui a de l'expérience sur le sujet. C'est d'ailleurs encore plus simple de déléguer si la personne à laquelle vous déléguez fréquemment joue également sur Habitica. Mettez simplement en place un défi pour cette personne dans la guilde ou dans l'équipe. Par exemple :

Nom du défi : Joe Bloe
Sean Soe crée un défi dans la guilde privée de son équipe de travail, à l'attention de Joe Bloe, et y ajoute des tâches. Lorsqu'il a de nouvelles tâches pour lui, il modifie le défi. Quand Joe réalise une tâche à faire, Sean la supprime pour que ces tâches ne s'accumulent pas inutilement dans la liste des tâches terminées de Joe. Joe ne quittera pas le défi pour que Sean puisse continuer à lui envoyer des tâches.
Reporter : La liste Un jour/Peut-être Modifier

Cette liste vous permettra de conserver les tâches que vous envisager de faire un jour, mais n'avez pas le temps de réaliser pour l'instant. En d'autre termes, si vous envisagez de faire un voyage en Italie, mais n'avez pas le temps ou pas les moyens de le faire, c'est une bonne idée de rajouter cette idée dans votre liste Un jour/Peut-être.

Une méthode pour gérer des tâches Un jour/Peut-être dans Habitica est de les intégrer à une liste de vérification dans une tâche à faire identifiée Un jour/Peut-être. Lorsque vous sortez un élément de cette liste, vous pouvez valider une habitude Un jour/Peut-être ou Faire immédiatement!,. Cela signifie également que la tâche deviendra plus rouge avec le temps, mais vous pouvez l'ignorer car ça n'aura aucun effet. Ou alors, suivant votre classe et votre niveau, il vous est possible de réduire sa coloration rouge avec des Compétences.

Etape 3 - Organiser: Chaque chose à sa place Modifier

L'élément clé pour une bonne organisation est de mettre chaque élément dans un même "panier" qui définit un ensemble de tâches qui seront travaillées en même temps. En mettant des rappels dans les bonnes listes en en les étiquetant correctement, vous perdrez moins de temps à passer d'une tâche à une autre. Il y a plusieurs façon de gérer ces "paniers" dans Habitica. Vous pouvez définir des quotidiennes pour chaque panier qui correspondent à un fichier avec cette étiquette, ou vous pouvez avoir de une liste de vérification séparée dans une tâche à faire pour chaque étiquette. Les méthodes sont nombreuses, pour organiser vos idées, et quelques unes ont été incluses ici. Gardez à l'esprit que cette organisation est très personnelle, et que vous aurez besoin de décider ce qui fonctionne pour vous. voici quelques idées de départ !

Comment organiser les tâches ? Modifier

Les quatre listes d'actions primaires recommandée dans la méthode GTD sont Projets, Prochaines actions, En attente de, et Calendrier[6]. Chaque liste d'action est prévue pour contenir différentes actions de façon à regrouper les éléments similaires ensemble pour les réaliser ensemble plus efficacement que si vous essayiez de faire différents types de tâches.

Projets Modifier

Les projets sont destinés à être des tâches en plusieurs étables qui sont réalisées un seule fois, ou de façon irrégulière, et qui peuvent être éliminées ensuite. Typiquement, les projets nécessitent du temps de disponible pour être réalisés d'un bout à l'autre, à moins qu'il ne s'agisse de longs projets qui seront pris en charge un petit peu chaque jour. L'élément clé du projet est qu'il faut plusieurs étapes pour le réaliser, mais que le temps que vous lui accorderez lui sera entièrement dédié.

Prochaines actions Modifier

Il s'agit là d'actions sur lesquelles vous travaillerez pendant la journée. Vous aurez besoin de différents outils et différentes méthodes pour garder ces actions organisées. Par exemple, étiqueter certaines tâches avec "Bureau" peut vous aider à trouver facilement les tâches à réaliser au bureau et celles qui sont a réaliser ailleurs. Cela rend simple le fait de passer de l'un à l'autre.

En attente de Modifier

Il est ici question de tâches qui pourraient être réalisées, mais pour lesquelles vous êtes dans l'attente de quelque chose. Par exemple vous pourriez être dans l'attente d'un retour d'un prestataire avant de lancer un projet de redesign, ou vous pourriez avoir besoin d'acheter des fournitures avant de réorganiser le bureau. En clair, ces tâches attendent simplement qu'un événement spécifique survienne avant de pouvoir être traitées.

Calendrier Modifier

Le Calendrier est l'endroit où se trouvent les tâches qui doivent intervenir certains jours de la semaine, ou à une certaine heure[6]. Cela peut inclure les rendez-vous, les horaires où prendre des médicaments, ou sortir les poubelles tous les vendredi. Si elles ne sont pas lié à une date ou heure, les tâches devraient être affectées à une autre catégorie.

Ensemble, ces quatre catégories devraient couvrir toutes les tâches. Souvenez-vous, ce système est fait pour être personnalisable de façon à répondre à votre besoin, donc ne perdez pas trop de temps à savoir si une tâche devrait être classée dans Projets ou Prochaines actions. Classez la tâche là où elle sera la plus logique pour vous et passez à la suite.

Utilisez les outils qui marchent avec vous Modifier

Encore une fois, ce système est fait pour vous aider à gagner en productivité. Si vous n'aimez pas utiliser des calendriers de bureau pour les tâches de type Calendrier, mettez les dans Habitica à la place. Ce site est un bon outil pour vous aider à classer vos tâches, que ce soit en le classant dans les habitudes, les quotidiennes ou les tâches à faire, ou en créant des étiquettes pour chaque catégorie, ou les deux. Voici quelques exemple des deux méthodes :

Habitudes, quotidiennes, et tâches à faire Modifier

Est ce que cet élément doit être fait suivant une planification régulière ? En d'autres termes, allez vous la réaliser chaque jour ou chaque semaine ? Faites-en une quotidienne. Plus souvent qu'une fois par jour ? Ajouter la en tant qu'habitude. Planifiez les tâches à faire en y ajoutant une date et/ou en ajoutant une quotidienne ou une habitude vous encourageant à avancer le projet. Ce processus n'a pas besoin d'être compliqué, et certains exemples de différentes manières de le fragmenter sont écrits ci-dessous. Par exemple, les habitudes peuvent être quelque chose d'aussi simple que d'établir la routine d'utiliser un système, comme celle-ci :

Etablir l'habitude du C.C.O.R.E.

Streak icon
0




Si vous voulez quelque chose de plus fragmenté, ou si vous voulez voir quelle habitude vous fait défaut, découpez les cinq étapes en habitudes individuelles. Cela vous aidera à tracer la façon dont vous adhérez au processus.

Capturer une idée

Streak icon
0




Collecter les idées dans le classeur

Streak icon
0




Faire immédiatement (2mn)

Streak icon
0




Organiser les tâches

Streak icon
0




Reviser le sytème pour améliorations

Streak icon
0




Faire une tâche

Streak icon
0




Ces six habitudes peuvent vous aider à suivre les cinq étapes, avec une Habitude additionnelle pour vous encourager à Faire immédiatement. Dans cet exemple, Organiser semble être l'étape sensible, donc vous sauriez que c'est l'organisation qui nécessite une amélioration. Bien sur, des quotidiennes peuvent vous aider à renforcer l'organisation, et des tâches à faire peuvent être ajoutées pour fragmenter un projet en tâches plus faciles à suivre.

Travailler le classeur

Streak icon
0




Révision hebdomadaire

Streak icon
0




Finir la catégorie Prochaines actions

Streak icon
0




Les actions à faire peuvent être fragmentées de différentes façon. Par exemple, une tâche à faire nommée Appels Téléphoniques pourrait inclure une liste de vérification de tous les appels à passer, permettant ainsi à toutes les tâches de ce groupe d'être réalisées d'une traite. Une autre utilisation des tâches à faire serait d'ajouter les différents noms aux éléments qui devraient être gérés simultanément.

Appel du perstataire Vendredi

Streak icon
0




Collecter W2s, Prochaine action

Streak icon
0




Etiquettes Modifier
Tag-assign

L'utilisation des étiquettes peut vous aider à vous organiser. Les étiquettes vous permettent de faire ressortir des habitudes, quotidiennes et tâches à faire qui sont en relation directe avec une catégorie spécifique. Vous pouvez également ajouter des emojis aux tâches individuelles qui correspondent à une étiquette. Par exemple, une étiquette "Au Bureau" pourrait avoir l'emoji :office: rajoutée au début de chaque tâche qui appartient à cette catégorie pour rendre plus visuel le contenu de chaque catégorie. Une manière de se souvenir de toujours ajouter des étiquettes aux tâches que vous créez est de modifier vos paramètres pour que chaque nouvelle tâche soit créée en mode édition, ce qui affiche toutes vos étiquettes actives pour que vous puissiez choisir celles qui correspondent. Lisez la page étiquettes pour plus de précisions.

Les deux méthodes combinées Modifier

Ces exemples vous montreront comment utiliser les habitudes, les quotidiennes, les tâches à faire peut être plus productif que d'utiliser une seule méthode.

Exemple 1 - Prochaine action - passer les coups de fil Modifier
Emojis Example

si vous devez faire des appels régulièrement, il peut être intéressant de créer une quotidienne pour vous poser et prendre le temps de faire les appels prévus pour ce jour. Vous pouvez alors sélectionner l'étiquette "Appels téléphoniques" dans la barre d'étiquettes, de façon a n'afficher plus que les tâches qui auront été étiquetées avec l'appel téléphonique. De cette façon vous pourrez vous concentrer sur ces tâches sans que les autres tâches de votre liste ne vous préoccupent.

Exemple 2 - Projets Modifier

Plutôt que d'utiliser des listes de vérification à chaque projet, vous pourriez créer une étiquette "Étape 1", "Étape 2", etc. à chaque étape du projet et faire de chacune de ces étapes une tâche individuelle. Cela vous permet de prendre en charge la première étape de chaque projet à la fois. Par exemple, si plusieurs de vos projets touchent à la construction, vous risquez d'avoir plusieurs tâches pour "Obtenir les outils pour le Projet X" en première étape. En utilisant les étiquettes et des tâches multiples, vous pourrez alors faire un seul trajet au garage pour récupérer tous les outils nécessaire à votre journée de projets.

Étape 4 - Revoir : La réflexion Modifier

Réfléchir à votre processus et réviser vos tâches pour vous assurer qu'elles sont appropriées et fiables est une part importante de la méthode GTD. Il est recommandé de se prendre le temps tous les 7 à 10 jours pour faire un point de Clarté, d'Actualité et de Créativité ; au delà de dix jours, votre productivité en sera affectée[7]. Mais que signifie précisément Clarté, Actualité et Créativité ?

Clarté - Rattraper le retard Modifier

La clarté est l'étape où vous vous assurez d'avoir fait le ménage - dans votre tête, dans votre classeur, et aux autres endroits où vous pourriez avoir des notes[7]. Cela signifie que votre classeur est complètement vidé au moins une fois par semaine, cela assure que notez bien toutes vos idées afin de garder l'esprit clair, et cela vous donne un jour défini pour faire le tour des autres endroits où vous auriez pu noter des idées, afin de vous assurer que tout est pris en compte par votre système.

Actualité - Tout réviser Modifier

Cette étape vous aide à tout remettre d'actualité en vous faisant réviser toutes vos listes et informations. Prenez le temps de vous poser pour faire le tour de vos listes d'actions, de vos données de calendrier, de vos étapes de projets, et de tout ce sur quoi vous auriez ou pourriez travailler. C'est l'étape où vous pourriez trouver une tâche que vous auriez oubliée, ou que vous n'auriez pas validée, et où vous vous représentez ce qui arrive. Vous pouvez en profiter pour mettre à jour vos tâche à cette étape, de sorte que si vous n'avez plus besoin de faire quelque chose, ou si vous avez une idée différente pour un projet, vous prenez le temps de modifier les actions.

Créativité - Écoutez votre côté créatif Modifier

Cette étape est faite exprès pour regarder votre liste Un jour/Peut-être et voir s'il y a quelque chose de spécifique que vous pourriez ajouter à vos tâches normales. Faites preuve de créativité et de courage, et n'ayez pas peur d'essayer des choses nouvelles[7]. De la même manière, si vous voyez que quelque chose ne fonctionne vraiment pas pour vous, c'est là l'occasion de le changer. Cela vous donnera une semaine pour tester une nouvelle façon de faire avant d'évaluer si oui ou non cette nouvelle méthode fonctionne.

Le processus de révision est une étape importante qui doit être faite très régulièrement. La façon la plus simple de s'assurer qu'elle soit réalisée est de choisir un jour de la semaine pour la faire, et planifier à l'aide d'une quotidienne sur cette journée uniquement. Faites-le un jour où vous avez du temps, et assurez-vous d'avoir l'esprit libre et clair, et non pas épuisé après une journée de travail. Gardez également à l'esprit que la révision est un moment dédié pour réfléchir à tous les éléments, et non pas pour régler quelques tâches annexes. Si vous trouvez quelque chose qui peut être réalisé, mettez-le dans la catégorie Prochaines actions, et reprenez votre révision.

Étape 5 - Engagement : Faire Modifier

Enfin, réalisez vos tâches. Vous les avez organisées, vous savez lesquelles sont réalisables et lesquelles ne le sont pas, il est maintenant temps de commencer à les réaliser. La partie la plus importante ici est de faire confiance à votre instinct et faire les tâches qui vous semblent les bonnes. Vous avez un bon rhume qui vous cloue au lit ? C'est peut-être l'occasion de réaliser ces travaux d'écriture. La météo vous force à rester à la maison ? Essayez toutes les tâches téléphoniques pour les éliminer dans la journée. La méthode GTD a en fait trois processus pour essayer de vous aider à deviner quelle tâche faire en premier[8].

Le modèle des critères pour choisir Modifier

Le modèle des critères pour choisir vous donne quatre critères à appliquer à chaque tâche afin de s'assurer qu'elle est réalisable. Les quatre critères sont le Contexte, le Temps disponible, les Ressources et les Priorités.

Contexte Modifier

Ce critère s'intéresse au lieu, aux outils ou aux personnes qui seront requis pour cette tâche. Si vous n'avez pas les outils sous la main, passer à la liste suivante et regardez si vous les avez pour cette nouvelle liste. Par exemple, construire une table n'est pas la meilleure tache à entreprendre pendant que vous êtes à la bibliothèque, mais faire des recherches sur la rénovation de la salle de bain est une tâche plus particulièrement intéressante.

Temps disponible Modifier

Tout le monde dispose d'un temps limité, et si vous n'avez pas assez de temps devant vous pour terminer une tâche, vous devriez passer à la suivante. Vingt minutes ne seront pas assez pour surfacer la terrasse, mais vous pourriez utiliser ce temps pour nettoyer votre boite aux lettres électronique.

Ressources Modifier

Les ressources prennent en compte comment vous vous sentez, physiquement et moralement. Êtes-vous assez en forme pour cette tâche ? Si vous avez été malade, vous ne pourrez peut-être pas déplacer les meubles du salon pour le redécorer. Si la tâche en question vous demande plus que vous n'êtes à même de fournir, trouvez plutôt une tâche qui vous permette de rester sur les rails.

Priorités Modifier

Si vous avez de nombreuses tâches qui correspondent au contexte, au temps disponibles et aux ressources, c'est alors qu'il faut prêter attention aux priorités. Habitica peut vous aider avec ça, comme les couleurs de chaque tâche indique depuis combien de temps elle est dans votre liste, mais il s'agit également d'une décision personnelle. Si vous devez envoyer plusieurs courriers et passer quelques appels, vous devez décider si les lettres sont plus importantes ou si les appels nécessitent votre attention. Par exemple, envoyer le courrier est plus important le samedi, alors que les appels sont plus importants le dimanche, vu qu'il n'y a pas de ramassage du courrier le Dimanche.

Le modèle des horizons d'attention Modifier

Le modèle des horizons d'attention fragmente le travail en 6 différent niveau (ou altitudes) de travail et de signification des tâches[9]. Les 6 niveaux d'attention sont la Piste, 10k, 20k, 30k, 40k, et 50k. C'est à chacun de décider à quelle altitude voler, ou à quel niveau démarrer les tâches à faire. Plus le niveau est élevé, plus les tâches sont précises et définies.

Piste Modifier

La piste est la terre ferme, le niveau zéro, et contient toutes les actions et informations que vous avez actuellement à faire et à organiser. Ce niveau contient chaque tâche individuelle, chaque habitude individuelle, et demande beaucoup de temps et d'énergie à réaliser à cause de l'énormité du travail. Toutes les tâches démarrent au sol, mais certaines choses peuvent les faire s'élever vers de plus hauts niveaux de travail.

10k Modifier

Le niveau suivant est à 10.000 pieds, et inclus l'inventaire de vos projets, ce qui dans le cas présent se traduit par tout ce qui demande plus d'une étape pour être réalisé. La plupart des personnes ont entre 30 et 100 projets à un instant T, et chaque projet génère évidemment plus de tâches[9]. C'est le premier pas au dessus de la piste, là où les choses prennent juste leur envol.

20k Modifier

Chaque personne tend à penser qu'elle a de quatre à sept zones de responsabilités majeures où elles doivent rendre des comptes, que ce soit à un responsable au bureau, à un membre de la famille ou à soi-même. A 20.000 pieds, vous pouvez faire ressortir les projets qui correspondent à ces zones de responsabilité ; et en vous assurant que le projet que vous avez en tête est quelque chose dont vous avez la responsabilité, vous pouvez éliminer les vieux projets et en créer de nouveaux qui correspondent mieux à vos responsabilités.

30k Modifier

A 30.000 pieds, vous pouvez commencer à regarder là où vous voulez être. Où voulez-vous vous trouver dans un an ? Vos actions devraient vous pousser vers cet objectif. Cela peut signifier de prendre en charge un nouveau projet comme "Apprendre une autre langue" afin de préparer un objectif visant à visiter un nouveau pays où vous n'auriez jamais été. Ces projets visent plus l'avenir que les altitudes précédentes.

40k Modifier

Étant plus haut que l'altitude précédente, le niveau de 40.000 pieds correspond à vos objectifs d'ici un à trois ans. Les objectifs à ce niveau peuvent correspondre à des choses comme "Épargner pour les études des enfants" ou "Reprendre les études en vue d'un nouveau diplôme". Ces projets vont prendre du temps pour être réalisés, mais vous mèneront à destination sur le long terme.

50k Modifier

Enfin, le niveau des 50.000 pieds vise l'image d'ensemble de là où vous voulez vous trouver dans la vie. Est-ce le travail que vous vouliez ? Ou le style de vie que vous imaginiez ? A ce niveau, les projets sont plus que des tâches et des événements quotidiens. Cela peut inclure de vous prendre une heure par jour pour passer du temps avec les enfants, ou chercher un nouvel emploi. Pour une entreprise, il s'agirait ici du but et de la vision de l'entreprise dans son ensemble[9].

Le modèle des trois natures de travail Modifier

Ce modèle vous aide à regarder comment vous utilisez la plupart de votre temps. Il y a trois natures différentes de travail, et la meilleure solution est de trouver l'équilibre entre les trois. Soit vous effectuez un travail prédéfini, soit vous faites un travail au fur et à mesure qu'il apparaît, soit vous définissez du travail ; et les trois doivent être répartis équitablement.

Le travail prédéfini Modifier

Cela correspond au temps passé à réaliser les tâches déjà définies, triées et cataloguées. Vous avez besoin de prendre le temps de faire immédiatement les tâches qui prennent moins de deux minutes, et vous devez également définir le travail à réaliser, ou vous risquez de manquer de travail prédéfini. Si vous n'avez plus de travail, essayez de prendre un moment pour définir du travail, ou alors pour réviser tout le processus et vous assurer que vous capturez et travaillez tous les éléments nécessaires.

Le travail au fur et à mesure qu'il apparaît Modifier

Tout ce que vous décidez de "Faire immédiatement" rentre dans cette catégorie. En d'autres termes, cela devrait surtout comprendre toutes les tâches qui prennent moins de deux minutes à réaliser, et devrait être équilibré avec les deux autres natures. Si vous vous rendez compte que vous passez le plus clair de votre temps à faire du travail au fur et à mesure qu'il apparaît, vous devriez alors ajouter quelques habitudes pour vous encourager à capturer, travailler et organiser vos idées et vos tâches avant de le réaliser, comme incitation a suivre la méthode.

Définir du travail Modifier

C'est là que capturer, travailler et organiser vos idées et vos tâches intervient. Vous devez passer du temps à définir votre travail pour que le système vous aide, mais si 90% de votre temps est passé à définir et seulement 10% est passé à effectivement le réaliser, vous devriez réviser votre système pour le simplifier un peu. Le système n'a pas besoin d'être complexe pour fonctionner, il doit juste avoir un sens pour vous.

Utilisez ces trois modèles séparément ou ensemble pour trouver quelle tâche est celle à réaliser à l'instant. Lorsque vous avez fini avec la list ou l'ensemble de tâches, utilisez le modèle à nouveau pour trouver où aller à partir de là. Ces modèles sont un outil pour vous aider, mais n'ont pas besoin d'être utilisés si vous pensez qu'il y a d'autres de plus utile que vous pourriez faire. Faites confiance à votre jugement.

Une autre approche au GTD - L'arme secrète Modifier

Le Processus GTD a aidé de nombreuses personnes à prioriser leurs tâches et à tout se sortir de la tête pour l'intégrer au système. Malgré tout, certaines personnes on toujours du mal à conserver toutes les informations à un seul endroit, ou à trouver où classer les idées qu'elles ont capturées. L'arme secrète est une approche qui utilise le programme Evernote pour vous aider à tout garder à un seul endroit. Comme Evernote est un cloud qui fonctionne sur PC, Mac et une multitude d'appareils mobiles, il peut facilement vous aider à organiser chaque étape du système GTD dans un seul programme. Gardez à l'esprit que les étiquettes ont des symboles ou des lettres afin de les trier dans Evernote, mais ces symboles peuvent être enlevés lors de l'intégration à Habitica. Voici quelques exemple d'étiquettes utilisées dans Evernote :

  • Quoi : Ces étiquettes le statut de la note en question, par exemple Active ou inactive
    • Projets actif
    • Projets inactifs à réviser
  • Quand : Quand cette tâche doit-elle être réalisée ?
    • Tous les jours
    • 1-Maintenant
    • 2-Ensuite
    • 3-Bientôt
    • 4-Plus tard
    • 5-Un jour
    • 6-En attente
  • Où: Est ce que la tâche peut être réalisée à la maison ou devez vous aller quelque part pour la faire ?
    • @maison
    • @bureau
    • @en_ville
  • Qui : Est ce que d'autres personnes sont impliquées dans la réalisation de la tâche ?
    • [Famille]
    • [Collègue]
    • [Membre du groupe]

Chacune de ces étiquettes peut facilement être utilisées dans Habitica. Par exemple, une étiquette "Actif" peut être placée sur les projets actifs, ou une étiquette "Inactive" pour les projets qui sont en attente de quelque chose. De manière alternative, les tâches quotidiennes peuvent vous rediriger vers une tâche dans Evernote. Par exemple, plutôt que d'avoir une étiquette pour les projets actifs, vous pourriez créer une habitude ou une quotidienne à la place.

Compléter 1 projet actif

Streak icon
0




Compléter toutes les tâches @home

Streak icon
0




Souvenez-vous d'utiliser la méthode qui marche le mieux pour vous, et n'ayez pas peur d'expérimenter. C'est à ça que sert la révision.

Voir aussi Modifier

References Modifier

  1. http://gettingthingsdone.com/
  2. http://gettingthingsdone.com/about/
  3. http://gettingthingsdone.com/meet-david/
  4. http://gettingthingsdone.com/2011/10/gtd-best-practices-process-part-2-of-5/
  5. http://gettingthingsdone.com/2011/10/gtd-best-practices-collect-part-1-of-5/
  6. 6,0 et 6,1 http://gettingthingsdone.com/2011/11/gtd-best-practices-organize-part-3-of-5/
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 http://gettingthingsdone.com/2011/11/gtd-best-practices-review-part-4-of-5/
  8. http://gettingthingsdone.com/2011/12/gtd-best-practices-doing-part-5-of-5/
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 http://gettingthingsdone.com/2011/01/the-6-horizons-of-focus/


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .